Santé

L’hypertension artérielle sévère n’est plus remboursée à 100 %

Jusqu’à présent, la forme la plus sévère de cette maladie était remboursée à 100 % par la Sécurité Sociale. Ce n’est plus le cas. Le Gouvernement a, en effet, décidé par décret, de supprimer l’hypertension artérielle sévère de la liste des affections de longue durée (ALD) prises en charge à 100 % par l’assurance maladie obligatoire (décret n° 2011- 726 du 24 juin 2011). Cette suppression sera sans incidence sur les exonérations en cours, jusqu’au terme de leur durée de validité. Ce texte est complété par un autre décret qui prévoit que les assurés déjà pris en charge à 100 % pour hypertension artérielle sévère continueront de bénéficier de ce régime. Seuls les nouveaux patients sont donc concernés.

Pour les Antilles-Guyane, c’est une très mauvaise nouvelle, puisque l’hypertension artérielle (HTA) est une maladie très répandue dans nos trois départements. Ainsi, selon une étude effectuée en Guadeloupe en 2008 (étude Consant), la fréquence de l’hypertension artérielle est de 33 % chez les hommes et 37 % chez les femmes. Elle augmente en fonction de l’âge et atteint respectivement 61 et 74 % chez les hommes et femmes de 65 - 74 ans.

72 % de femmes et 47 % d’hommes se déclarant hypertendus utilisent un traitement hypotenseur. En Martinique, l’agence régionale de santé (ARS) estime qu’un Martiniquais sur cinq est touché et plus d’un sur deux à partir de 60 ans !