Les additifs alimentaires, dangereux ou pas ?

Si, en parents avisés, vous prenez le temps de lire la liste des ingrédients des aliments qu’ingurgitent à longueur de journée vos enfants, vous avez forcément été surpris, voire inquiets, par la longue liste des E suivis de chiffres mystérieux qui entrent dans leur composition.

Derrière les énigmatiques E509, E224 ou autre E338, se dissimulent en réalité des additifs alimentaires. Les additifs, comme leur nom l’indique, sont des substances qui sont rajoutées aux aliments.

Contrairement à ce que l’on croit généralement, il ne s’agit pas nécessairement de produits chimiques.

Certaines substances naturelles sont aussi utilisées comme additif par l’industrie agro-alimentaire.

Les additifs ont des fonctions variables.

  • Certains, par exemple, sont utilisés pour prolonger la durée de vie des aliments.
  • D’autres pour modifier leur texture (exemple : les épaississants).
  • D’autres, enfin, doivent les rendre plus appétissants.

Les additifs sont regroupés en cinq grandes familles :

Les colorants :

Ils sont numérotés de E100 à E199.

Les conservateurs :

Ils sont numérotés de E200 à E299. Ils sont utilisés pour ralentir la prolifération des moisissures.
Ils permettent donc de limiter les risques d’intoxication alimentaire.

Les antioxydants :

Ils appartiennent à la famille des E300.

Les agents de texture :

C’est la famille de E400. Selon leur action, on parle d’émulsifiants, d’épaississant, de gélifiants, etc.

Les exhausseurs de goût :

Comme leur nom l’indique, ils permettent de renforcer la saveur ou l’odeur
de certains aliments. Ils appartiennent à la famille de E600.

Même si l’usage des additifs est soigneusement réglementé, ils peuvent parfois provoquer des troubles de santé chez certaines personnes (intolérance ou allergie).

Si vous avez des doutes à ce sujet, le mieux est d’en parler à votre médecin qui cherchera à déterminer l’additif coupable, puis de bannir ce dernier de votre alimentation.